L’aviron consiste à faire avancer un bateau en utilisant des rames. Ce sport de vitesse pratiqué pour la première fois, dans les Jeux olympiques en 1896, se fait autant en rivière comme en mer. 

Les conditions requises pour la pratique de ce type de sport 

Un enfant peut faire de l’aviron dès l’âge de 10 ans. Il s’agit d’une activité nautique, il est important de savoir nager avant de faire quoi que ce soit. Il est recommandé de faire de l’aviron accompagné d’au moins une personne. En effet, si jamais, un incident survient, il ne sera pas tâche facile de se sauver seul. Le sport est interdit à toutes les personnes ayant des douleurs au niveau de la jambe, du dos, de la colonne vertébrale et souffrant de maladies cardiaques non traitées. D’ailleurs, avant de pratiquer de l’aviron, il est nécessaire d’avoir un certificat médical qui autorise de le faire. Pour le cas des compétiteurs en la matière, les conditions médicales sont plus strictes. Afin de pouvoir faire de l’aviron, il est nécessaire d’avoir un bateau, des rames, des habillements spécifiques selon la saison et surtout un gilet de sauvetage. 

Les bienfaits apportés par l’aviron pour la santé

L’aviron peut être réellement bénéfique pour la santé à condition d’effectuer comme il se doit le sport, c’est-à-dire en commençant par l’échauffement, suivi par les exercices en eau, en terminant par des étirements. L’aviron demande beaucoup d’endurance, ce qui est un moyen de faire travailler tous les muscles du corps. Il favorise l’étirement des membres supérieurs et des membres inférieurs, car il s’agit d’un sport de souplesse. Il s’agit également d’un facteur de stabilisation de la pression artérielle et des pulsations cardiaques. Cette activité permet aussi de perdre du poids du fait qu’en s’efforçant, les graisses sont brûlées et le sucre dans le corps est consommé. Du côté mental, il aide à se libérer du stress du quotidien. 

L’aviron est ainsi un sport plus ou moins complet, mais qui demande le respect des conditions avant d’être pratiqué.